Belgique Foot : Quelles sont les différentes étapes de la vente ?

Candido est débarqué avant le dernier match des éliminatoires et c’est le Saoudien Mohammed al-Kharashy qui dirige l’équipe pour la rencontre face à l’Irak. Elle participe ensuite pour la première fois à la Coupe arabe des nations, qu’elle dispute à domicile et qu’elle termine à la troisième place, maillot belgique derrière l’Irak et Bahreïn. Corée du Nord et terminent à la 5e place, laissant la Corée du Sud et son voisin des Émirats arabes unis obtenir leur billet pour le Mondial italien. Favorite du groupe du fait de son parcours de mondialiste, elle assume son statut en terminant à la première place, directement qualificative pour le tournoi final. Il commence à jouer pour l’équipe des moins de 21 ans croate et poursuit avec l’équipe A du pays dans laquelle il fait ses débuts en amical contre l’Argentine le 1er mars 2006 à Bâle en Suisse. Ces trois joueurs sont complémentaires, Casemiro évoluant plus en retrait dans un rôle plus physique quand Kroos, à sa gauche, régule le jeu de passes madrilène et Modric fait la différence sur sa qualité technique.

C’est sur cet échec que Türel quitte son poste de sélectionneur, ce qui entraîne le retrait de l’équipe nationale pendant près de deux ans, jusqu’à l’automne 1992. Ces deux années à l’écart de la scène internationale précèdent la période la plus glorieuse de l’histoire de la sélection saoudienne. Ce tournoi est la première étape de préparation des hommes de Veloso, le nouveau sélectionneur, pour la Coupe d’Asie des nations, où les Verts vont défendre leur titre. Ils enchaînent avec une victoire sur le Cameroun en amical puis disputent à domicile la toute première édition de la Coupe du Roi-Fahd (qui deviendra à partir de 1997 et la reprise par la FIFA la Coupe des confédérations). Après un match nul 2-2 en amical face à l’Écosse, l’Arabie saoudite dispute donc la Coupe du Golfe chez elle, dans le Stade international du Roi-Fahd. L’année suivante, les Saoudiens ne participent qu’à une compétition : les Jeux asiatiques 1990 organisés à Pékin en Chine (ils déclarent forfait pour l’édition de la Coupe du Golfe qui se dispute la même année).

En 2012, selon une étude du magazine économique Forbes, équipe de côte d’ivoire de football joueurs l’Impact de Montréal valait 96 millions de dollars américains à sa première année en MLS. Le Référendum SuperSport est une récompense attribuée chaque année par le journal SuperSport, au meilleur joueur de football ivoirien. La non-qualification entraîne le départ de Parreira, qui est engagé par la Fédération émiratie pour diriger sa sélection lors de la Coupe du monde. Comme lors de la campagne qualificative de 1994, la fédération change de sélectionneur puisque, durant la deuxième phase, Nelo Vingada quitte son poste après le match remporté face au Qatar, le 11 octobre 1997. C’est l’Allemand Otto Pfister, ancien sélectionneur de plusieurs équipes nationales africaines, qui est choisi pour le remplacer. C’est le Turc Metin Türel qui lui succède sur le banc. Il est sur le banc pour une rencontre amicale face à l’Islande puis prépare son groupe pour la troisième édition de la Coupe du Roi-Fahd, une fois encore organisée à Riyad. Neuf jours après la finale face aux Argentins, Nélson Rota Martins et ses hommes sont au Japon pour disputer la Coupe d’Asie, dont ils sont les doubles tenants.

7e édition de la Coupe arabe des nations, six ans après en avoir atteint la finale. La défense de fer de la sélection (un but encaissé en six rencontres) a été une des clés du succès des hommes de Parreira. Au Qatar, les partenaires de Fahad al-Bishi terminent en tête de leur groupe du premier tour (nuls contre le Koweït et Bahreïn, succès face à la Syrie et la Chine) puis comme quatre ans auparavant éliminent l’Iran en demi-finale. Comme lors du match précédent, la rencontre se termine sans but à l’issue des prolongations et ce sont les partenaires de Khalid al-Muwallid, auteur du dernier tir, qui s’imposent, remportant là leur troisième titre continental. Ils éliminent ensuite en quart de finale la Chine puis prennent leur revanche sur les Iraniens en demi-finale à l’issue de la séance de tirs au but (0-0). Les hommes de Nelo Vingada atteignent donc pour la quatrième fois la finale en quatre participations et comme lors de l’édition précédente, ils sont opposés au pays organisateur, les Émirats arabes unis. Les hommes d’al-Zayani doivent passer par la séance des tirs au but pour éliminer l’Iran en demi-finale puis gagnent la finale contre la Chine sur le score de deux buts à zéro.

Leave a Reply

Your email address will not be published.